l'Analyse Bioénergétique

L'analyse bioénergétique est une méthode qui implique le corps autant que le psychisme. Elle vise à rétablir la circulation énergétique bloquée par des conflits infantiles non résolus, afin de (re)trouver une maturité affective, relationnelle et sexuelle.

Guy Tonella, formateur, l'affirme : « Derrière le mal-être et l'angoisse se dissimulent des terreurs de bébé ou d'enfant que l'adulte d'aujourd'hui ne peut encore ni appréhender, ni comprendre, ni intégrer, et auxquelles il demeure lié... Ce passé non résolu ne cesse d'endommager le présent. »

Historique

L'analyse bioénergétique est née des travaux sur l'énergie biologique de Wilhelm Reich, disciple et contemporain de Freud. Dans les années 30, Reich avait découvert qu'un conflit infantile, non résolu, s'organise dans le corps sous forme de tensions musculaires chroniques qui, en appauvrissant la vie émotionnelle et sexuelle, entravent l'épa-panouissement de l'être.

Dans les années 50, à New York, le Dr Alexander Lowen, patient puis disciple de Reich, fait évoluer la théorie et la pratique de ce dernier. « Le passé est structuré dans le corps », et ce passé peut se lire au présent, affirme-t-il. Il approfondit le travail corporel (notamment par le travail d'enracinement en position debout). Il réarticule travail analytique, travail émotionnel et travail corporel. Il constate que les décharges émotionnelles n'ont qu'un effet cathartique et provisoire. L'enseignement de Lowen a suscité un engouement international et la création, réarticule travail analytique, travail émotionnel et travail corporel. Il constate que les décharges émotionnelles n'ont qu'un effet cathartique et provisoire. L'enseignement de Lowen a suscité un engouement international et la création, dans de nombreux pays, de sociétés d'analyse bioénergétique, comme la Sfabe, à Paris, où Jean-Marc Guillerme et Guy Tonella, qui ont suivi l'enseignement de Lowen, dirigent la formation de thérapeutes bioénergéticiens.